Moi vs le lundi matin

Je HAIS les lundis matin.

Vraiment.

D’une part parce que j’ai toujours l’impression de n’avoir pas assez profité de mon week end (ouf, le samedi revient souvent, plutôt bonne nouvelle). Pleins de projets dans la tête, pleins de trucs à faire et encore et toujours ces damnées failles temporelles qui me font réveiller le dimanche aprem sur mon canapé alors que j’ai encore rien fichu…Dingue non? On se croirait dans une série SF.

D’autre part parce que mon réveil du lundi matin m’enlève tout reste de bonne humeur qu’il me reste (et pourtant, j’ai une sonnerie que j’aime bien). Faut dire que j’ai 2 réveils et énormément de mal à me lever du premier coup. Je sais, c’est mal. Alors donc que ma première sonnerie retentit, j’ai dans ma tête l’image d’une fille pas trop amochée par la nuit qui se lève du premier coup, les bras en l’air, les joues roses et la joie lisible sur le visage (aaaaah…les images de pub). Une fois l’épreuve du lever de lit et du bon nombre d’étirements de grognements qui vont avec, vient celle du miroir de la salle de bain. Et là, ention et damnafer! mais qui est donc ce bouledogue mal coiffée à si petits yeux ?!!. Ah bah c’est moi. No panic, après une douche, un bon petit déj’ et une séance ravalement de façade, tout ira mieux.
1h15 après, l’Ourse est un peu mieux réveillée mais toujours dans le gaz.Vient le moment de partir de chez soi, de retrouver la foule, et là, je remarque que non, je n’ai pas encore de musique dans les oreilles. Un petit Girls on Fire de Rob Zombie, suivi d’un petit Children of the Atom de The Hypnophonics (merci la BO de WET) et le sourire revient. Ouf, je m’épargne de futures rides de front à force d’avoir la mine plissée.

Dire qu’il va falloir que je recommence tout ça au moins 5 fois/semaine…Mais heureusement, lundi prochain c’est férié.

Gqueues

Toujours dans ma quête de mon bureau parfait au bout de ma main, j’ai décidé de délaisser pendant quelques temps  RTM pour Gqueues.
Gqueues, un peu comme Gtasks et Remember The Milk est un gestionnaire de tâches accessible aussi bien par le site web pour PC que le site web pour mobile. Il est également possible d’ajouter et de gérer ses tâches en utilisant les outils listés ci-dessous (liste non exhaustive, j’ai pas tout testé).
Voici donc ce que j’en retiens.

Les points positifs:

-Ajout rapide de tâches via Gtalk ou par mail, en plus du site web mobile (of course).

-Ajout rapide et hyper simple depuis l’agenda google.

- Facile et clair d’utilisation, drag’n’drop pour les tâches, ajout de couleurs pour les différentes listes de tâches, etc..

-Les rappels se font de 3 manières qu’il faut définir à l’ajout de la tâche: mail, SMS ou popup (c’est ce dernier que j’utilise le plus)
-S’intègre dans Google Agenda et ça c’est bien cool. Sachant que les tâches ne vont pas venir mettre la grouille dans TON agenda de ministre mais via un agenda dédié.
-Ca l’air con dit comme ça, mais on peut supprimer les tâches au lieu de simplement les marquer effectuées (ce que je préfère).

Les points négatifs:

-Pas de rappels configurable pour la version mobile (on croise les doigts pour que ça arrive tout de même)-version mobile un peu lourde.
-dommage que les tâches créées aillent dans inbox et qu’on ne puisse pas choisir dans quelle « queue » ça va. M’enfin de toute manière du moment que j’ai ma tâche dans mon agenda, et que j’ai le rappel qui va bien, c’est pas pluis dramatique que ça. Et au pire, bah une fois que je suis sur la version PC, je la bouge dans la catégorie qui va bien. Dommage, mais pas rédhibitoire.(note: il me semble qu’il est possible de bidouiller vite fait en changeant le nom de la file dans la description de l’agenda mais j’ai pas testé).
– Il faut apparemment obligatoirement créer des subfolders dans ses catégories de tâches, je trouve ça un peu dommage et un tantinet bordélique.
Et pleins d’autres fonctions à découvrir directement sur le site de Gqueues. A noter toutefois que ce n’est pas un service fait par Google himself.

En conclusion: Gqueues est un  service sympa, bien plus intéressant à utiliser que Gtasks mais un peu plus bordélique que RTM, c’est pourquoi je ne laisse pas tomber ce dernier définitivement. L’interface web mobile et son manque de rappels configurable me freinent un peu  et j’attends l’appli Android qui devrait voir le jour si le service rencontre assez de succès.

Question subsidiaire: qui s’en sert/servirait?



Océans

Image piquée sur le site d'Allociné.


J’avais vachement envie de le voir dès sa sortie…puis en fait, comme d’hab’ j’ai attendu 10 plombes pour bouger mon popotin au ciné.

Oceans, c’est en gros un film/docu sur bah…l’océan, sa flore et sa faune…Enfin surtout la faune d’ailleurs.
On y voit pleins de poissons très cools et aussi bizarres, des baleines, des requins, des trucs un peu plus indéfinis. Et un peu aussi comment l’Homme a un peu tout bousillé (oui..Encore une fois. On est très forts pour ça). Y’a des poissons qui se bouffent entre eux (le monde est cruel), y’a même de la bataille de mollusques (désolée pour ce spoil).
Très peu de passages sont parlés, contrairement à Un Jour Sur Terre par exemple, ce qui n’est ni bien ni mal à mon sens mais a au moins le mérite d’éviter les explications rébarbatives (non, promis, je ne vise pas Anggun dans le film précédemment cité). Le côté moralisateur n’est pas trop présent et juste comme il faut. On peut dire que la BO est assez sympa bien qu’un peu répétitive parfois. Certains plans sont tout simplement impressionants et j’aurais adoré y être.
Seul petit regret: on ne voit pas trop de bestioles bizarres ou un peu plus « exotiques » et les profondeurs de l’océan ne sont pas du tout traité. Ceci dit, je me doute qu’il aurait fallu 2 fois plus de temps et ça n’aurait pas été le but. L’impression de l’océan qui est représentée dans le film est une impression de proximité, peut-être pour donner une impression de proximité et mieux sensibiliser, ce qui n’aurait peut- être pas été le cas avec des machins vivant à -150 000 000 mètres.C’est un film français et j’ai aimé, c’est dire. Et franchement j’aurais adoré voir l’envers du décor, les techniques de tournage, etc… (curieuse je suis, curieuse je reste).

La parenthèse « Vieille Conne Aigrie »:

Quand j’y suis allée dimanche matin, je me suis dit qu’y avait pas 150 toqués qui iraient voir un film pareil à une pareille. Quelle connerie.
Non seulement la salle était pratiquement remplie, mais en plus y avait la moitié en gamins…Alors j’ai pas grand chose contre les pitis n’enfants, mais j’aime pas, voire je déteste entendre des chuchotements pendant TOUTE la putain de séance de ciné, et ce, derrière moi. Avec en prime le tambourrinage de petite jambes pottelées dans le dossier de mon fauteuil. Et bien entendu les parents qui ne mouftent pas…Je m’attendais à aller voir un fillm apaisant, et ça aurait pu être la cas s’i l n’y avait pas eu les deux petits derrière moi. Parce que des gamins polis, bah y en avait aussi.

Pour conclure: Je ne me suis pas ennuyée un seule instant et ne regrette évidemment pas d’être allée le voir au cinéma. Mais à réserver toutefois aux amateurs de documentaires animaliers et de l’océan. Bien choisir aussi sa séance, parce qu’aller voir un film qui a l’air reposant (et qu’il l’est) avec des spectateurs relous…bah ça casse un peu tout. Mention spéciale aux phoques (je confonds toujours avec les otaries, mais je crois que ce sont bien des phoques). C’est français et j’ai bien aimé…c’est dire.

25 ans

25 ans sur la carte d’identité depuis la semaine dernière, 10 dans la tête.

Alors que je devrais commencer à me transformer petit à petit en vieille bique conne adepte du tailleur talon, je reste en converses et en docs (mais je mets une chemise, hein, attention) pour aller au boulot.
Chacun à sa conception de la vie. Certains ne voient pas la leur sans enfants et sont déjà père ou mère de famille, d’autres sont déjà des rock stars (putain, ça j’en rêve), ou encore se pavannent dans leurs costard cravate à la Défense. La mienne? M’amuser, faire tourner mes collègues en bourrique, chanter de plus en plus faux sous la douche, trouver le meilleur rhum au monde..et arriver à faire quelquechose de mes cheveux (ahah).Sans oublier mes futurs tatoos.
Je ne me sens pas gamine ou immature pour autant, mais je suis loin de l’image que j’avais en tête étant plus jeune de la future Moi.
A 10 ans, je voyais les gens de 15 comme étant « grands ». (alors qu’en fait, ils étaient surtout plein d’acné et d’appareils dentaires ahah).
A 15 ans, je voyais les gens de 18 ans comme étant matures et responsables. Image renforcée pour ceux qui avaient atteint la vingtaine. (alors qu’en fait ils venaient juste d’enlever leurs bagues mais certains ont eu la chance de garder leur acné).
A 18 ans, je voyais les gens de 25 tous habillés en costard-cravate et tailleur-talons pour aller au boulot. (…)
Et finalement quand je vois les gens de mon âge aigris avant l’heure…bah je suis bien contente d’être moi (oui je me lance des fleurs, c’était mon anniv, je l’ai pas fêté sur le blog, alors j’ai bien le droit).

W’hell come on board

Alors juste un petit post pour dire combien je suis contente d’avoir mon propre nom de domaine, de repartir sur un nouveau pied, tout en ayant gardé mes vieilleries.
Il reste encore quelques petits ajustements que je ferais au fur et à mesure, parce qu’on voit pas tout d’un coup, mais promis, j’en ferais quelquechose de viable (du moins j’essayerai).
A mes followers: encore une fois désolée pour le pourrissage de timeline de ce matin (on dira que je me venge de vos livetweets de match de foot).
Merci à Chris et Justine d’avoir répondu à mes questions existentielles.

Etre fainéant*, c’est mal

Ou l’explication de « pourquoi certains commentaires ont lamentablement été tronqué alors que leur auteur l’a bien écrit en entier ».
Et que moi aussi j’ai eu le temps de le voir en entier.

C’est l’histoire de Moi-Même, affalée sur son canapé qui reçoit une notification de commentaire (sur le blog, si tu suis pas). Comme le PC est loin, que le netbook est éteint et que le seul appareil pouvant accéder au web a proximité et de manière immédiate est mon téléphone, Moi-même se dit « tiens, c’est l’occaze de faire joujou avec les applis WordPress installée sur mon Android ».

Moi-Même saisi son téléphone donc, lance l’appli en question, s’apprête à modérer et à répondre (oui oui) le commentaire en question et constate, désapointée qu’il a été tronqué.

Voilà, donc si vous avez tapé des commentaires trop bien et que c’est coupé, vous savez donc pourquoi, et que je suis sincérement désolée.
Moralité: désinstallation des 2 applis incriminées et je réserve la modo de blog à mon PC.

*( j’ai toujours pas pigé pourquoi certains écrivent « feignant, peut-être que c’est moi qui écris mal ceci  dit)

1h dans…FFXIII

Parce que je n’ai pas pu résister, et qu’en rentrant chez moi le mardi (de la sortie, of course) j’ai pas pu m’empêcher de faire un petit détour par la boutique de jeux vidéos.

Hormis le fait que ça fait sacrément plaiz’ de voir un FF sur la 360 (j’ai toujours le X-2 en mémoire qui était bien niais à souhait), faut dire que le jeu est quand même sacrément beau.

Du côté des persos, on retrouve un simili Tidus, un simili Wakka et le reste correspond au type Squarenixien (il aiment bien les japs blonds et les brésiliens roux on dirait). Grosse réserve tout de même quant au perso de Vanille, qui m’exaspère déjà avec ses petits couinements (et j’en suis qu’au début ^^).

Quant aux combats, j’étais assez habituée au tour par tour ou au simili temps réel…Bah ça va. On est encore dans le temps réel, j’ai pas trop d’options et de choix encore à faire mais je trouve pas que le système de combat est assez dynamique pour avoir le temps de bien capter ce qu’on choisit (ceci dit, j’émets une réserve, je pense que je trouverai ça un peu mou une fois un peu plus rodée).

Pour le développement des capacités…ça m’a l’air d’être un joli bordel, un peu comme l’histoire des Sphères du X (comme « 10 », pas comme le film que tu regardes le samedi soir tout seul).

Le truc un peu chiant, c’est que pour le moment je me mange du couloir en veux-tu, en voilà et d’après ce que j’ai pu lire sur le net, j’en suis pas encore sorti (encore heureux que ça soit du joli couloir donc). Et beaucoup de cinématiques alors que j’en suis qu’au début.

Bon, bah ça promet pleeeeins d’heures à courir dans les couloirs ( pas très glop donc) et je vais donc essayer de dépasser la limite des 20/25h de tutos ^^. Allez hop, je continue.

P.S: spéciale kassdédi à Tyne pour le perso qui planque son bébé chocobo dans son afro.