En 2011

C’est sous un titre franchement commun que se cache ma liste de résolutions trop cools qui donnent bien envie d’être suivies, même si ça risque d’être douloureux à la fois pour le porte-monnaie et pour la chair.

Air solennel, voix grave, sortie d’une feuille de papier de ma poche.

1/Mon tatoo :depuis le temps que je l’ouvre au sujet du dernier motif que j’ai en tête, il serait temps de concrétiser, non ?

En 2011, je recontacte mon tatoueur en croisant les doigts pour qu’il soit dispo et lui soumet mon (gros) projet. Et accessoirement, je prends un jour ou deux de congés pour la première séance (au moins). J’appréhende d’avance le moment où ça va gratter.

2/ Ma basse :je recherche toujours la 4 cordes parfaite et qui devra répondre aux critères suivants : manche palissandre, corps et tête rouges (Dakota ou Candy Apple), ou blancs. Ma belle devra également être fretless (au pire, je peux toujours la faire défretter) et ne pas être trop lourde.

En ce qui concerne la plaque…faut voir.

Je veux ma fucking basse !

Et, en option :

3/ le Hellfest. Je suis pas une pro du couchage sous tente alors ça sera un Hellfest de princesse, avec vrais lits et douches et tout.

Parce que depuis le temps que je lis les tracts des anti-Hellfest, ça sera bien d’y jeter un œil, histoire de sacrifier quelques vierges (homme et femme, dans un souci d’équité), des poulets et de se rouler tout nus dans la bière.

Mais ça dépendra de l’affiche et du prix des billets.