Crobot

Crobot cover

 

Crobot c’est un sympathique groupe américain fraîchement signé chez Nuclear Blast qui groove, qui tache, qui donne méchamment la gouache et dont j’écoute le nouvel album Something Supernatural quasi en boucle depuis 2 semaines. Faut dire que pour une fois, le groupe que je découvre n’a ni splitté (ou est en train de), ou encore inactif depuis plus de 10 ans. Pour le style musical, on est assez proche de Wolfmother. Cela dit, pour vous faire une première idée je ne saurais trop vous conseiller d’aller jeter un oeil à la vidéo de Nowhere To Hide.

 

Pour le petit tour des préférées de l’album, je commence par le premier titre au refrain aérien en entêtant,Legend of the Spaceborn Killer. Suit ensuite Nowhere to Hide pour sa dynamique qui me donne envie de faire un petit saut à chaque début de refrain (oui, tout comme le chanteur dans la vidéo). N’allez pas vous méprendre aucune chanson n’est molle, mais celle-ci à une pêche qui ferait danser un malade de la grippe. J’aime également beaucoup The Necromancer  notamment pour son mélange de riff rapide et d’harmonica au début de chaque couplet. Difficile en revanche de dire pourquoi je m’écoute en boucle  la Mano de Lucifer, mais elle me fiche des frissons à chaque fois.

J’ai mis un peu de temps à accrocher avec Skull of Geronimo, mais la puissance de son refrain m’a vite fait changer d’avis. Autant le couplet ne m’interpelle pas plus que ça, autant le refrain me fait bouger la tête à chaque fois. Et la petite dernière de cette liste (comprenant la moitié  de l’album ahem…) est Tap Dancin’ on a Tightrope pour sa ligne de basse et son côté très dansant. D’ailleurs, je suis sure que je dandine presque à chaque fois que je tombe dessus dans les transports en commun.

En fait, le seul titre que j’aime le moins, sans pour autant le détester est Queen of the Light, tout simplement parce qu’elle me donne beaucoup moins d’énergie que les autres.

 

Si je devais en choisir une et une seule pour aller sur une île déserte… je serais bien emmerdée pour répondre.

 

Amateurs de musique pêchue et qui tache, ce groupe est pour vous. En tout cas, moi je compte bien m’offrir le CD d’ici peu en croisant les doigts très très fort pour qu’ils passent un jour sur Paris (mais vu les groupes que j’écoute je pense de plus en plus que je n’habite pas dans le bon pays).