Du piercing au septum

Par Jose Preciado, depuis le site Wikimedia (non, ce nest pas mon nez, je nai pas de moustache)

Par Jose Preciado, depuis le site Wikimedia (non, ce n'est pas mon nez, je n'ai pas de moustache)

De tous les piercings que j’ai voulu, c’est le seul que je n’avais pas fait. Arcade, langue, labret, marylin et même nombril y sont passés. Certains sont toujours là, d’autres ont fait leur premier mois et se sont retrouvés enlevés (le marylin) ou même rejetés (arcade et nombril).

D’abord l’endroit. Le piercing au septum se fait entre les deux narines, dans la cloison nasale soit. En bijou on y met communément un fer à cheval ou un « U » pratiques car on peut remonter le bijou dans les narines, ce qui le rend invisible (à moins de regarder dans le nez). Possible aussi d’y mettre un anneau et de le stretcher. Peut-être même un simple barbell aussi, mais je ne suis pas convaincue.

Ensuite, le moment. J’avais pas mal d’appréhension car certains me disent que c’est très douloureux, d’autres qu’ils n’ont absolument rien senti. Après quelques retours d’expérience, je me dis qu’il n’y a qu’un seul moyen de le savoir: essayer. 2 jours plus tard me voici sur le chaise du pierceur (un que je connais). Et hop et vas y que je te mets la pince dans les narines. Moment fort désagréable ma foi mais qui a eu un grand mérite, je n’ai absolument pas senti l’aiguille passer, ni la pose du bijou d’ailleurs (pourtant, c’est un moment que je déteste). Les instructions d’entretien et hop me voilà sortie.

Je tiens tout de même à préciser que j’avais demandé à la personne qui me l’a fait, qu’il puisse être rentré. D’après ce que j’ai compris,pour ce type de demandes-là, le trou est fait plus en avant du bout du nez. Et aussi assez haut, pour mon cas.

Je l’ai laissé sorti 4 jours sans y toucher (j’étais en congés), et le lundi de la reprise je l’ai rentré. En effet, on ne voit rien du tout, c’est assez chouette. Côté entretien pour la cicatrisation, c’est pas bien compliqué: sérum physiologique matin et soir. Il me faudra encore un peu d’entraînement pour le rentrer et sortir facilement mais ça va, je suis contente et il n’est absolument pas contraignant.

N’empêche, vivement le changement de bijou.

Je tiens tout de même à te rappeler, Lecteur que si l’envie de viens de te faire pleins de trous partout, va voir des gens compétents. Pas tes potes (sauf s’ils ont leurs boutiques), pas des gens douteux et si tu vas voir une boutique qui te semble douteuse, abstiens toi. En gros va voir une boutique qui fait ça proprement, qui stérilise bien son matos et que le mec qui te perce il a des gants et que le bijou qu’ils vont te mettre et que l’aiguille qui va servir à te décorer sortent de leur petit sachet plastique…pas que ça trainait sur la table quoi.Parce qu’un trou mal percé c’est moche, ça peut-être dangereux et qu’en plus ça peut te faire avoir des maladies parce que les gens des fois ils sont crados.

2 personnes auront fait « meuh » en me croisant. La première pour déconner, la deuxième a vu mon majeur droit. Ou les autres auront été couverts par la musique que j’envoye dans mes oreilles (on a beau dire, ça peut-être une barrière anti-cons aussi)

Pleins de gens me regardent bizarrement, mais même sans ça, j’avais l’habitude.

Le reste se demande « comment ça tient ».

Et non Lecteur, mon anneau ne penche plus trop ^^.