Etre fainéant*, c’est mal

Ou l’explication de « pourquoi certains commentaires ont lamentablement été tronqué alors que leur auteur l’a bien écrit en entier ».
Et que moi aussi j’ai eu le temps de le voir en entier.

C’est l’histoire de Moi-Même, affalée sur son canapé qui reçoit une notification de commentaire (sur le blog, si tu suis pas). Comme le PC est loin, que le netbook est éteint et que le seul appareil pouvant accéder au web a proximité et de manière immédiate est mon téléphone, Moi-même se dit « tiens, c’est l’occaze de faire joujou avec les applis WordPress installée sur mon Android ».

Moi-Même saisi son téléphone donc, lance l’appli en question, s’apprête à modérer et à répondre (oui oui) le commentaire en question et constate, désapointée qu’il a été tronqué.

Voilà, donc si vous avez tapé des commentaires trop bien et que c’est coupé, vous savez donc pourquoi, et que je suis sincérement désolée.
Moralité: désinstallation des 2 applis incriminées et je réserve la modo de blog à mon PC.

*( j’ai toujours pas pigé pourquoi certains écrivent « feignant, peut-être que c’est moi qui écris mal ceci  dit)

Han la nulle

Alors non,  si y’a plus d’articles c’est pas que j’en ai eu marre de la vie. C’est juste que j’ai voulu faire la mise à jour vers la version 2.7 de WordPress et qu’en exportant, bah…j’ai oublié les bases de données. Et que l’import de l’autre côté bah il a merdé. Youpee partout donc.

Paix à l’âme de mes anciens articles, puissent les nouveaux être aussi pleins de loseries et de trucs divers/intéressants/pas intéressants/je m’en branle je suis chez moi/tralalala.

Donc lecteur, ce que tu peux faire ou ne pas faire:
-ne mets pas tes doigts sur la porte…euh nan. Ne mets pas à jour tes flux RSS avec ceux qui sont là de suite maintenant sur le blog. Faut que je remette ceux filé par Feedburner.
-continue à me lire, même si je suis nulle, ça me fera plaisir.
-arme  toi d’un peu de patience, parce que je ne compte pas tout arranger dans l’heure, surtout pas à 23h42.
-ne me jette pas de petit cailloux en me montrant du doigt et en criant « houuuuuuuuhouuuu ». J’ai déjà assez honte de moi, merci :).

Sur ce, bonne nuit.