1h dans…Child of Eden

Ca faisait quelques temps que Kinect dormait dans mon meuble à télé faute de jeu m’intéressant. Profitant d’un plus grand salon et d’une baisse de prix, je me suis lancée.


Après une intro un peu longue mais bien fichue (contrairement à la mienne), place aux premières impressions.

Les contrôles sont assez simples : arme principale contrôlée par la main droite et arme secondaire contrôlée par la main gauche. Arme plus puissante déclenchée en levant les deux bras en l’air (oui oui, comme ça : \o/ ). Contrairement à la fausse idée de jeu zen que j’avais on est perpétuellement en mouvement et les deux bras souvent sollicités.


Les niveaux sont vraiment très beaux, et l’impression d’espace de certains passages très bien rendue. L’alternance de couloirs et de salles plus vastes font qu’on ne se lasse pas trop.

Le bestiaire, est assez varié et assez proches de ce qu’on connaît que ça soit bien réel ou mythologique. Pensée spéciale pour le passage avec le Phénix qui m’a laissée sur les fesses.


A noter toutefois qu’il n’y a pas de sauvegarde en cours de niveau. Un peu énervant au début, on se dit au final que c’est pas si mal et permet de mieux comprendre les enchaînements de cibles, certaines bestioles étant plus offensives que d’autres. Pour ce qui est du premier niveau, il faudra par contre recommencer le didacticiel à chaque game over. Je ne déteste pas le jeu pour autant, mais je trouve ça juste un peu dommage. Le tuto est certes court, mais le recommencer quand on connaît les mouvements casse la dynamique .

Le fait de tirer en faisant un mouvement vers l’avant fait un peu mal au poignet à la longue (ou alors c’est moi qui m’y prends mal). De plus, la traceuse (arme secondaire) apparaît de temps en temps, même quand elle n’est pas sollicitée. A noter que je n’ai pas réussi d’aller au delà de 25 minutes de jeu à chaque séance, mes petits bras de moineau pas du tout musclés fatiguant.

Un peu répétitive mais assez posée la BO contribue néanmoins à maximiser le côté immersif du jeu. Ce n’est pas le genre de zic que j’apprécie ou écoute, mais je dois admettre qu’elle colle très bien.


Conclusion :

En 1h, j’ai débloqué 3 niveaux, ce qui me semble peu mais je suis loin d’être une joueuse chevronnée, et même si j’ai le bras droit en compote, j’ai totalement accroché.

1h dans : Read Dead Redemption

Enfin! il est sorti. Et bien évidemment, je l’ai acheté le jour de sa sortie. Soulagement pour mes collègues, impatience pour moi.

Il m’aura fallu faire 3 magasins pour pouvoir répartir avec mon précieux, limite arraché des mains du vendeur. Pour l’anecdote, on m’a même fait le coup du « C’est pour vous le jeu ? »…M’enfin c’est une habitude maintenant ^^.

Ce que je retiens de cette première heure de jeu :

-Des missions secondaires (vous savez, les pois bleus) qu’on pige pas très bien au début, donc on bute le mauvais mec tout ça…Mais c’est sympa, ça donne un peu de vie au paysage.

-Le cheval, c’est marrant. En même temps, que serait un cow-boy sans son bourrin ?

-L’ambiance des villes, type Armadillo, avec ses saloons, ses filles de joie, ses mecs bourrés, etc…

-C’est graaaaaaaaaaaaaaaaand et ouvert. Au début on est un peu paumé (heureusement que Bonnie est là), mais au moins on n’a pas l’impression d’être sur un rail.

-Chronophage et immersif,  j’y suis autant addict à Borderlands.

-Les dialogues ainsi que leurs doublages démontent. Un vrai film (mais pas un pourri, hein) dont tu es le héros au Far-West. On s’y croirait et c’est limite si on ne crache pas par terre.

-Par contre par rapport au dernier point, il arrive que les persos causent mais qu’il n’y ait pas les sous-titres, mais au final ce n’est pas trop pénalisant, on comprend assez aisément ce qui s’y dit. Le truc négatif, c’est que du coup, on loupe les petites subtilités de langage en matière d’insultes ou d’argot.

-Un personnage charismatique, avec lequel on accroche direct.

Contrairement à FFXIII que j’avais également acheté plein pot et ce, le jour de la sortie, je ne regrette absolument pas mon achat, qui promet de belles heures de jeu.

Edit : Au moment où ce post est publié, j’ai dû dépasser les 5h de jeu, et je suis toujours autant enthousiaste.

1h dans…FFXIII

Parce que je n’ai pas pu résister, et qu’en rentrant chez moi le mardi (de la sortie, of course) j’ai pas pu m’empêcher de faire un petit détour par la boutique de jeux vidéos.

Hormis le fait que ça fait sacrément plaiz’ de voir un FF sur la 360 (j’ai toujours le X-2 en mémoire qui était bien niais à souhait), faut dire que le jeu est quand même sacrément beau.

Du côté des persos, on retrouve un simili Tidus, un simili Wakka et le reste correspond au type Squarenixien (il aiment bien les japs blonds et les brésiliens roux on dirait). Grosse réserve tout de même quant au perso de Vanille, qui m’exaspère déjà avec ses petits couinements (et j’en suis qu’au début ^^).

Quant aux combats, j’étais assez habituée au tour par tour ou au simili temps réel…Bah ça va. On est encore dans le temps réel, j’ai pas trop d’options et de choix encore à faire mais je trouve pas que le système de combat est assez dynamique pour avoir le temps de bien capter ce qu’on choisit (ceci dit, j’émets une réserve, je pense que je trouverai ça un peu mou une fois un peu plus rodée).

Pour le développement des capacités…ça m’a l’air d’être un joli bordel, un peu comme l’histoire des Sphères du X (comme « 10 », pas comme le film que tu regardes le samedi soir tout seul).

Le truc un peu chiant, c’est que pour le moment je me mange du couloir en veux-tu, en voilà et d’après ce que j’ai pu lire sur le net, j’en suis pas encore sorti (encore heureux que ça soit du joli couloir donc). Et beaucoup de cinématiques alors que j’en suis qu’au début.

Bon, bah ça promet pleeeeins d’heures à courir dans les couloirs ( pas très glop donc) et je vais donc essayer de dépasser la limite des 20/25h de tutos ^^. Allez hop, je continue.

P.S: spéciale kassdédi à Tyne pour le perso qui planque son bébé chocobo dans son afro.

1h dans…Darksiders

Samedi matin, je me suis dit que le jeu avait l’air chouette.

Samedi aprem, il était mien.
Pour la petite histoire: tu es Guerre un des 4 Chevalier de l’Apocalypse bloqué sur Terre à cause d’un truc qui s’est passé et qui n’aurait pas dû (pour le moment vu que je n’ai pas vu grand chose c’est tout ce que je peux rassembler comme info).
Tu n’évolues donc point dans les pâquerettes et les petits lapins, mais plutôt dans une ville moderne dévastée pleines de démons plus ou moins gros (et flippants).
Niveau gameplay c’est assez chouette. Le début du jeu est une sorte de tutoriel où on apprend à manier notre guerrier et sur 360 c’est assez facile. Pour les têtes de linotte dans mon style (ou ceux qui confondent les touches du jeu A et du jeu B :p) l’aide au jeu est dispo.. Le truc un peu chiant tout de même ce sont les touches pour sortir certains combos. Genre un des premiers faut que tu fasse LB+LS+X. LB et LS, je trouve pas super bien pensé et un peu cafouilli pour sortir un combo, mais c’est peut être parce que je suis pas très douée des fois, donc je compterai pas trop comme un point négatif. Les mises à morts des ennemies sont sanglantes  mais chouettes et on se surprend à sortir un joli « tiens dans ta gueule » lorsque le vilain meurt.
J’ai pas mal enchainé les séquences de jeu, sur terre et dans les airs, un peu avancé dans l’histoire tout en ayant l’impression qu’il me reste pas mal de chemin à parcourir, ce qui est assez plaisant parce que pour le moment j’apprécie pas mal. L’univers est assez sombre, le bestiaire assez impressionant et les interactions avec les ennemis plutôt sympas quoique assez comparables à celle de God of War, avec un soupçon de Devil May Cry. J’ai vu un boss, que j’ai trouvé plutôt imposant et je devrais pas tarder à aller filer une fessée au deuxième.
Je n’ai pas encore débloqué le cheval, mais j’ai pas mal hâte car les attaques avec ce dernier ont l’air assez sympas. Idem pour la capacité « Gros Monstr »e. J’ai pu tester au début du jeu, mais n’aie pas eu la possibilité (doigts cassés ou pas encore débloquée, je ne sais point trop) de le faire.
En 1h, j’ai donc eu le temps de: me faire une petite frayeur, donner une fessée à un boss, de planer dans les airs, chevaucher un zoziau, me ballader dans un cimetière et passer du côté obcure (et me vautre joliment quelques fois aussi). Hop, on continue.

1h dans…Armored Core 4

“Si t’aimes les mechas, tu vas kiffer.”*

C’est après cette phrase fort en argument d’un ami que je me décide à investir.

Les 10 premières minutes sont sympas, on apprend a manier l’engin. La prise en main se fait rapidement et sans douleur grâce au didacticiel.

“Now it’s time to play!”
Ouais, bah pas longtemps alors.
Autant je trouve le mecha maniable, autant les missions du Chapitre 2 sont trop courtes à mon goût et j’aurai préféré une trame un peu plus longue (c’est ptet le cas dans les autres chapitres).
Du côté de la personnalisation de la bestiole, y’a de quoi faire mais l’interface me rebute un peu. Donc j’équipe ma machine de quoi survivre mais sans trop pousser.

Du cote des combats, ca va, mais ça devient assez fouilli dès qu’il y’a plus de 5 ennemis.
Cote décors, c’est joli, mais le fait de ne pas pouvoir interagir avec tous les éléments est un peu frustrant. En gros tu fais ta mission et basta.

Bon, alors certes, je ne m’attendais pas à voir du  Zone of the Enders , mais j’aurai apprécié un terrain de jeu un peu moins restreint que “on te parachute dans un tuyau et tu dois défoncer tous les autres mechs qui se trouvent sur ton chemin”.

Au final, je crois que je vais retourner jouer à  Exteel, moins beau mais plus fun et surtout plus proche de mes attentes. Et accessoirement changer d’amis.

*en réalité, je crois que j’ai tenu 45 minutes, pas plus.